Actualité Réseau Postal et Vente Secteur Logistique syndicom

Les Genevois ont pu tester l’office de poste de 2020 : cela ne leur a pas plu

Action syndicom ce matin à l’office de Poste du Petit-Lancy à Genève

Avant-première · syndicom a organisé ce matin une action originale. En invitant la population à venir en masse à l’office de Poste du Petit-Lancy 1 à Genève, les usagères et usagers ont pu tester pendant quelques minutes ce que pourrait être leur futur proche quand La Poste aura démantelé son réseau : des files qui s’allongent et une très longue attente derrière le guichet. Loin de répondre aux besoins de ses clients, cette réorganisation vise donc surtout à améliorer le confort et les profits de La Poste.

Ce matin, à l’office de Poste du Petit-Lancy 1 à Genève, les usagères et usagers de La Poste ont pu tester en primeur l’office de poste du futur. En effet, syndicom, syndicat des médias et de la communication, avait prévu une action originale. Les habitant-e-s du quartier étaient priés de venir en nombre dans l’office de poste pour y faire ce qu’ils y font d’habitude : poster des lettres, retirer de l’argent, faire leurs paiements, acheter des timbres, etc. L’idée était de reproduire in vivo ce que seront les offices de postes genevois et suisses en 2020. Selon syndicom, et au vu de l’annonce de fermeture massive d’ici à 2020 annoncée par La Poste l’automne dernier, les rares postes qui auront échappé au plan de démantèlement du Géant jaune seront bondées.

Les usagères et usagers de La Poste ont ainsi pu vivre quelques minutes ce qui pourrait être leur quotidien d’ici un à trois ans : des files qui s’allongent et une très longue attente derrière le guichet avant de pouvoir être servi-e. Si La Poste réalise son plan de suppression de 500 à 600 offices de postes dans toute la Suisse d’ici à 2020, une matinée comme aujourd’hui pourrait bien devenir la règle pour tous les jours.

La Poste dit toujours agir pour le confort de ses clients et répondre à leurs besoins. L’expérience que les usagères et usagers ont vécu ce matin montre bien que l’office de poste du futur, tel que le conçoit le Géant jaune, n’est pas du tout pensé pour eux. C’est surtout du confort de La Poste dont il est question. Economiser sur le dos des usagers et des postiers pour améliorer sa rentabilité et ses dividendes.

A Genève, 39 offices sont menacés selon syndicom qui invite la population et les autorités à réagir pour garder un réseau d’offices de poste et un service public de proximité, performants et accueillants.

Informations :
Eric Schwapp, secrétaire Régional syndicom à Genève. Tel : 079 606 54 33

Ressources Humaines

Pétition

Newsletter

X